Quelles sont les plus grandes caractéristiques a développer si l’on souhaite être un bon entrepreneur ?

Une part plus importante de la population se tourne vers l’entrepreneuriat pour des raisons évidentes de liberté et de rémunération. Et en même temps, être entrepreneur, est-ce vraiment avoir plus de liberté ? Est-ce vraiment gagner plus d’argent ?

Oui, et non.

Nombre de personnes se tournant vers l’entrepreneuriat se disent qu’elles vont pouvoir se lever à 10 heures du matin, tous les matins, et faire la fête tous les week-ends. Il est vrai que, si tu agis comme ça, tu auras la liberté. Mais tu n’auras pas l’argent.

Pour être libre et gagner de l’argent, il faut être un bon entrepreneur. Et pour en être un, il faut développer des caractéristiques propres aux personnes qui réussissent.

En voici alors 25.

Pour être un bon entrepreneur, développe ta capacité a imaginer l’avenir

« La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer. » Peter Drucker

Un entrepreneur est une personne qui imagine et conçoit le monde de demain. Tous les entrepreneurs à succès ont une vision qui les dépasse.

Henry Ford voulait immerger la planète de voiture ; Elon Musk à la vision d’aller sur Mars ; Steeve Jobs voulait créer un appareil qui aide qui aide des millions de personnes ; David Laroche a la vision de faire un séminaire dans l’espace.

Avoir une grande vision est un signe d’être un bon entrepreneur. Néanmoins, à la différence d’un but, la vision n’a pas à se réaliser. Elle est là pour t’apporter de la motivation, pour te faire rêver et pour t’approcher de tes objectifs. Si elle se réalise tant mieux, mais ce n’est pas son objectif premier.

Pour développer ta vision, demandes-toi la différence que tu veux faire dans le monde. Poses-toi quelque part, et imagine ce que tu veux apporter au monde jusqu’à avoir des larmes de gratitude qui coulent sur ton visage.

Maintenant, être un bon entrepreneur ce n’est pas uniquement rêver. C’est également avoir un but et des objectifs concrets pour accomplir cette vision.

Fixes-toi des buts pour être un entrepreneur à succès

« La plus grande des qualités est d’aller toujours droit au but. » Antoine Gombaud

À la différence de la vision, un but ou un objectif doit être atteignable. Cela ne t’empêche tout de même pas de rêver grand

Un entrepreneur qui avance sans but précis court en réalité à sa perte. Chaque entrepreneur à succès en a un bien spécifique et mesurable.

Il te reste à déterminer quel est le tien. Vers quoi tu avances ? Qu’est-ce que tu veux accomplir dans ce monde ?

Et si tu ne vois pas très bien la différence entre vision et but, considère cet exemple.

Ma vision, c’est de réussir à stopper le réchauffement climatique, à reboiser les forêts qui sont détruites ainsi que de sensibiliser le monde entier à la protection de l’environnement afin d’améliorer leur vie. Cette vision est-elle atteignable ? Peu importe.

Maintenant, mon but pour avancer vers cette vision, c’est d’avoir 1 million d’abonnés sur YouTube, de faire de mon blog, un blog à succès avec 30 000 visites par jour et également créer une entreprise qui va révolutionner le monde (bien qu’elle ne soit pas encore existante dans mon esprit).

Bon, maintenant que tu as mieux saisi la différence entre les deux, on peut passer à une autre qualité d’entrepreneur à succès : le fait de savoir s’organiser pour atteindre cet objectif.

Pour être un bon entrepreneur, tu dois savoir t’organiser

« La plus coûteuse des dépenses, c’est la perte de temps. » Théophraste

Ce point est l’un des plus importants car tout entrepreneur qui réussit est conscient que son temps est limité. Il cherche alors à l’optimiser au maximum afin d’accomplir 10x plus de choses dans le même laps de temps.

Et pour accomplir 10x plus de choses, il va falloir t’organiser. Maintenant que tu as une vision et un objectif, tu vas déjà savoir où tu vas, et dans quelle voie te diriger.

Être organisé dans ses objectifs

Néanmoins, tu vas vouloir décomposer ton objectif en sous objectif pour te permettre d’être plus efficient.

Par exemple, tu peux te fixer un objectif à 25 ans qui peut être : « Je vais avoir une communauté de 100 millions d’abonnés sur YouTube ». C’est un objectif ambitieux, mais réaliste. Tu vas alors décomposer ce but à 25 ans en sous but. Un objectif à 10 ans, 5 ans, 3 ans, 1 an, 6 mois, 3 mois, 1 mois, 1 semaine et aujourd’hui.

En le décomposant de la sorte, tu vas avoir une vision claire de ce que tu dois faire pour atteindre l’objectif.

Si l’on garde celui des 100 millions d’abonnés, cela pourrait être d’avoir crée 3000 vidéos en 10 ans. Sur 5 ans, avoir interviewé 100 stars. Et pourquoi pas créer 50 partenariats sur 3 ans. Tous ces sous objectifs ont pour but de te rapprocher de celui à 25 ans. Et ainsi, te rapprocher de ta vision.

Ensuite, tu peux également t’organiser avec la méthode 90/90/1. Durant les 90 prochains jours, tu vas passer les 90 premières minutes de ta journée sur ton objectif principal. Et tu changes tous les 90 jours en vue d’atteindre ton but final.

Être organisé dans son travail

Se fixer des objectifs journaliers, hebdomadaires et trimestriels c’est super.

Et en même temps, si tu veux être un bon entrepreneur, tu vas également devoir t’organiser dans ton travail. Sinon tu vas perdre un temps monstrueux. Pour prendre l’exemple de David Laroche, au début de son activité il ne s’occupait que très peu de la comptabilité. Si bien qu’à la fin de l’année, il a dû passer 2/3 jours a retrouver tous les documents, toutes les dépenses, appeler les différents hôtels, restaurants, etc..

Il se serait organisé tous les jours a trier tous ces papiers, il aurait perdu beaucoup moins de temps et d’énergie.

Mise à part la comptabilité, tu peux t’organiser également dans la gestion de tes priorités. Maintenant que tu as décomposé ton grand but en un objectif journalier, tu vas vouloir commencer par les tâches les plus importantes. Tu ne perdras pas alors ton temps sur les réseaux sociaux ou à répondre à des mails. D’ailleurs, pour être un bon entrepreneur, je t’encourage à faire une diète médiatique.

Organise également ton lieu de vie pour que tu puisses tout trouver tout de suite sans chercher inutilement. Par ailleurs, vivre un mode de vie minimaliste peut largement t’aider à être plus productif. Et si ton travail est basé majoritairement sur ton ordinateur, organises-toi de manière optimale afin de trouver tous les documents le plus vite possible.

Tu l’auras alors compris. Faire preuve d’un minimum d’organisation peut être que bénéfique pour toi et tes objectifs.

Désormais que tu as une vision, un objectif et une organisation du feu de Dieu, tu vas pouvoir acquérir la compétence numéro 4 de tout entrepreneur à succès.

Être un excellent entrepreneur, c’est également savoir dire non

« Pour dire oui, il faut pouvoir dire non. » François Mitterrand

Si tous tes objectifs sont parfaitement clairs dans ta tête, tu vas alors chercher à éliminer ce qui pourrait te retarder.

La plupart des personnes passent d’un projet à l’autre en perdant énormément de temps au passage. Ils atteindraient leur objectif plus rapidement s’ils apprendraient à dire non à leurs nouvelles idées.

La capacité de savoir dire « non » est alors extrêmement importante dans la réalisation de tes projets.

Il peut s’agir premièrement de dire « non » à d’autres personnes, pour sortir boire un verre, pour aider une personne, pour donner des conférences. Et également dire « non » à soi-même, à ses idées et aux diverses tentations qu’il peut y avoir sur Internet. D’ailleurs, je t’encourage à installer des bloqueurs de fils d’actualités sur les réseaux sociaux. J’en parle plus en détails dans l’article sur la diète médiatique.

La compétence de savoir dire « non » peut être acquise uniquement si tu as défini clairement tes objectifs. Il est nécessaire que tu aies parfaitement en tête les étapes pour les atteindre. Sinon, tu vas juste perdre ton temps que tu en auras l »occasion. et surtout, dès qu’on te proposera quelque chose qui est à 10 années-lumières de ton but.

Et pour savoir dire non, il faut également et surtout apprendre la compétence primordiale de tout entrepreneur à succès

Apprendre à se connaître pour être un bon entrepreneur

« Connaître les autres, c’est sagesse. Se connaître soi-même, c’est sagesse supérieure. » Lao Tseu

Se connaître va être extrêmement important et efficace dans ta route entrepreneuriale.

Tu vas vouloir découvrir tes faiblesses, tes points forts, tes objectifs, tes passions, ce qui t’anime ainsi que tes capacités, ta productivité, ton nombre d’heures et tes cycles de sommeil, etc..

Tout cela te permettra d’être encore un meilleur entrepreneur et d’avancer plus rapidement vers ta vision, de gérer tes priorités et d’apprendre à dire non avec plus de confiance.

Pour se connaître, rien de mieux que de passer à l’action, essayer toutes sortes d’expériences, agir agir et surtout agir vite.

Agir vite va te permettre d’être un entrepreneur à succès

« Connaître ne suffit pas. Il faut savoir appliquer. La volonté ne suffit pas. Il faut savoir agir. » Bruce Lee

Agir vite va te permettre à la fois de mieux te connaître, mais également d’avancer plus rapidement vers l’atteinte de tes objectifs.

Prenons le cas d’Anthony Nevo avec sa plateforme Gifing (que je te conseille si tu es entrepreneur).

Il s’agit d’une plateforme de GIFs et vidéos libres de droits pour professionnels. Au début, il avait l’intention de faire des vidéos avec un script pour des pages de vente. Il a eu l’idée, il l’a testé, il s’est rendu compte que ce n’était pas terrible. Il a alors eu une autre idée, il l’a testé, ce n’était pas convaincant non plus. Et enfin, il a eu l’idée de faire des GIFs et vidéos drôles et inattendus, ce qui a tout de suite fait l’unanimité dans l’équipe.

Seulement, imagine il aurait eu l’idée des vidéos pour page de vente, et il aurait passé un mois, deux mois, six mois à peaufiner au maximum cette idée. Il aurait perdu alors plusieurs mois inutilement ! Là, il a eu l’idée, et il l’a testé aussitôt pour savoir si c’était bien ou non. Et il s’est très vite rendu compte que ce n’était pas dingue du tout.

Je te laisse alors visiter le rendu final des contenus sur Gifing qui sont justes magnifiques et qui n’auraient jamais vus le jour si Anthony Nevo n’avait pas agit vite.

Agir vite va te permettre alors de te rendre compte très rapidement de ce qui te plaît de ce qui te plaît moins. Si tu devais développer une des qualités des plus grands entrepreneurs, c’est bien celle-ci.

De plus, agir vite va te permettre de te rendre compte plus rapidement des risques qui vont s’offrir devant toi.

Être un bon entrepreneur, c’est affronter les risques plutôt que les fuir

« Pour gagner gros, il faut parfois prendre de gros risques. » Bill Gates

En tant qu’entrepreneur, tu vas devoir prendre des risques qui peuvent te coûter des millions d’euros par la suite.

Tu vas alors toujours chercher un affronter les risques, en les maîtrisant tout de même un maximum. Tu ne dois surtout pas te lancer tête baissée dans un projet super risqué sans avoir pris en considération tous les risques, ainsi que comment les minimiser au plus.

Prendre des risques, c’est une capacité que l’on retrouve moins dans le salariat. Étant donné que ton chèque tombe chaque mois, tu as une sécurité tout de même importante.

En tant qu’entrepreneur, prendre des risques va faire partie de ton quotidien. Si l’on reprend le cas d’Anthony Nevo, il a arrêté toutes ces formations qui lui rapportaient environ 50 000€ par mois pour lancer sa start-up est être à fond dedans. Comme tu peux le voir, il faut faire preuve d’une sacrée paire de cou*lles tout de même. C’était un risque énorme, mais un risque contrôlé.

De plus, prendre des risques va te permettre de te connaître plus en profondeur et d’apprendre à jouer sur tes points forts et tes points faibles. Cela va te permettre d’acquérir la compétence de savoir échouer, qui est l’une des plus puissantes pour être un bon entrepreneur.

Tous les entrepreneurs à succès savent échouer et apprécient l’échec

« Il n’y a qu’une seule chose qui rend un rêve impossible à réaliser : la peur de l’échec. » Paulo Coelho

« Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. » Winston Churchill

« L’échec est le fondement de la réussite. » Lao Tseu

Il fallait obligatoirement mettre plus d’une citation dans cette capacité à échouer, pour que tu ancres dans ton esprit qu’échouer c’est positif et qu’il faut échouer le plus vite et le plus souvent possible.

Et des exemples de personnes qui ont échoué avant de réussir, il en existe des centaines. Les plus connues étant Jack Ma, qui a connu l’échec une trentaine de fois ; J-K Rowling, qui a dû faire 10 maisons d’éditions avant de finalement se faire accepter Harry Potter ; Steven Spielberg, refusé 3 fois de l’école de cinéma ; Disney, à qui l’on a dit qu’il manquait de créativité et d’imagination ; Oprah Winfrey, considérée comme « inapte à la télévision » ; Thomas Edison qui a réalisé 1000 essais avant d’enfin réussir à faire l’ampoule que l’on connaît ; et on va finir sur les mots de Michael Jordan

« J’ai raté plus de 9000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu près de 300 matchs. 26 fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi je réussis. »

Alors si aujourd’hui tu échoues souvent, sache que c’est peut-être bon signe. Tu te retrouveras alors peut-être dans cet article, une fois que tu as réussi.

Mais alors, comment apprendre à échouer sans perdre la motivation initiale et finir par être un entrepreneur qui réussit ?

La meilleure réponse à cette question, c’est Steeve Jobs qui va te la donner.

Développer sa persévérance pour être un excellent entrepreneur

« Je suis convaincu que ce qui sépare les 50% d’entrepreneurs qui réussissent et les 50% qui échouent, c’est la persévérance » Steeve Jobs

Pour être prêt à supporter les échecs jour après jour, tu dois faire preuve d’une persévérance extrême, et de te dire, qu’au bout du tunnel, il y a forcément la lumière. Tu dois être sûr de toi et avoir une confiance illimitée en la vie.

Croire en quelque chose de plus grand de toi dans ces moments peut être très bénéfique. Que ce soit Dieu, la vie, l’univers ou peu importe, cela te permettra de garder la foi et de continuer à avancer en te disant que tu vas bien finir par y arriver.

Il faut que tu persévères pour être un bon entrepreneur. Mais il ne faut pas que tu t’entêtes non plus.

Si tu vois un projet qui ne marche absolument pas après plusieurs mois et plusieurs années, laisse tomber. La persévérance, c’est de passer d’un projet qui n’a pas marché, à un projet qui n’a pas marché pour arriver au final sur un projet qui marche.

Reprenons l’exemple de YouTube. Les 6 premiers mois, tu n’auras peut-être aucun résultat. Décevant n’est-ce pas ? Passer tout ce temps à faire des vidéos pour quelques dizaines / centaines de vues, ça ne vaut pas le coup !

Et pourtant, YouTube est exponentiel, et en faisant des vidéos régulièrement, tu sèmes en réalité les graines de ton futur succès sur cette plateforme. Il se pourrait que durant les 6 premiers mois, après 100 vidéos qui n’obtiennent pas ou peu de résultats, tu sortes une vidéo qui fait le buzz et qui te fait connaître. On ne sait pas quand ce succès va arriver, alors continue jusqu’à ce qu’il arrive.

Persévérer est alors l’une des qualités premières d’un excellent entrepreneur. Tu arriveras rarement à tes objectifs si tu abandonnes trop rapidement.

Se créer une routine pour être un entrepreneur à succès

« Une routine est infernale uniquement pour ceux qui ne savent pas la rendre agréable. » Adrien Verschaere

Les routines sont très utiles pour quiconque veut gagner du temps. Elles réduisent nos prises de décisions, et nous sommes ainsi plus productifs au cours de la journée.

Nous avons tous en quelque sorte une routine qui nous est propre et qui nous tire plus ou moins vers le haut.

Ce que tu vas chercher à faire, c’est te créer une routine efficace qui va te permettre d’être plus productif, plus en forme, avec une meilleure énergie et qui t’emmènera vers les sommets. Pour ça, je te conseille de t’inspirer de routines d’entrepreneurs à succès, et de voir comment ils passent leurs premières minutes de la journée.

Tu peux également lire le livre « Morning Routine » que je n’ai pas encore lu, mais qui est une référence dans le domaine.

Apprendre à déléguer, la capacité de tout entrepreneur qui réussit

« Je crois au pouvoir de déléguer. » Hillary Clinton

Tout bon entrepreneur doit un moment ou un autre déléguer.

En réalité, aucun entrepreneur n’a réussi seul. Si tu m’en trouves, je me ferais un plaisir de corriger cet article.

Donc à partir du moment où un entrepreneur doit obligatoirement s’entourer de personnes pour travailler avec lui, il doit également apprendre à déléguer.

Ce mot fait peur, il faut l’avouer.

En déléguant, tu prends le risque de donner du travail à quelqu’un, qui sera potentiellement moins bien fait que toi.

Le problème étant que tu ne vas pas pouvoir tout faire toi-même. À un moment ou un autre, tu vas bien devoir déléguer certaines tâches. Plus tu vas prendre de l’ampleur, et plus ce sera inutile d’en faire certaines au sein de ton entreprise.

La clé pour déléguer en sécurité, c’est de former la personne pour qu’elle devienne meilleure que toi dans la tâche que tu lui confies. De la sorte, tu vas vraiment te créer une équipe d’enfer.

Et pour bien former la personne, il faut que tu apprennes à communiquer comme un dieu sur Terre.

Savoir communiquer permet d’être un bon entrepreneur

« La folie, c’est l’incapacité de communiquer ses idées. » Paulo Coelho

En tant qu’entrepreneur, tu vas devoir communiquer haut et fort tes valeurs, ce en quoi tu crois et tes objectifs afin d’inspirer les personnes qui t’écoutent.

Maîtriser l’art de la communication peut être que bénéfique dans ton business.

Apprendre également la communication non-violente peut t’être fortement utile pour discuter et échanger avec ton équipe, pour que règne une atmosphère de paix dans ton travail. Tu vas devoir apprendre à expliquer plutôt qu’à gueuler, et à inspirer plutôt qu’à forcer.

Je t’encourage fortement à lire alors les livres « Comment se faire des amis« , et « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » pour développer ta communication non violente, et ainsi être un meilleur entrepreneur et employeur 🙂

Savoir communiquer va également te permettre d’inspirer tes clients, que tu vas devoir servir au mieux.

Mettre toute son attention sur ses clients va te permettre de créer une entreprise à succès

« En termes simples: nous ne construisons pas de services pour gagner de l’argent; nous gagnons de l’argent pour construire de meilleurs services. » Mark Zuckerberg

La clé pour créer une entreprise qui fonctionne, c’est d’être centré sur ses clients.

Tu peux fournir le pire produit au monde, si le service client est impeccable tu auras quand même des personnes qui achèteront. À l’inverse, tu peux créer l’entreprise qui va tout révolutionner, si tu as un service client pourrit, que tu n’écoutes pas leur revendication et que tu ne fais rien pour eux, tu en perdras forcément tout un tas.

Tes clients vont être ceux qui vont utiliser les services ou les produits de ton entreprise. Par conséquent, c’est normal de les écouter et de tout faire (dans la mesure du possible) pour les satisfaire.

Pour mettre toute son attention sur ses clients, il faut absolument que tu développes la capacité à écouter.

Savoir écouter permet d’être un bon entrepreneur

« Si l’homme a deux oreilles et une bouche, c’est pour écouter deux fois plus qu’il ne parle.” Confucius

Dans la même lignée que savoir communiquer et être centré sur ses clients, apprendre à écouter est la base pour être un bon entrepreneur.

Ca peut être apprendre à écouter tes employés pour savoir dans quel domaine tu peux t’améliorer, mais c’est également – et surtout – écouter ce que veulent tes clients. Les commentaires clients sont alors très importants dans ces moments-là, car ils permettent de te rendre compte des endroits où ton entreprise peut faire des progrès.

Après, attention à ne pas trop écouter non plus.

Lorsque tu es entrepreneur, tu vas surement subir de plein fouet les peurs de ton entourage, qui vont te dire de ne pas faire telle ou telle chose, car ça ne va pas marcher. Ils ont juste peur pour toi, et dans ces moments-là, tu ferais mieux de ne pas les écouter et de foncer vers tes rêves.

Surtout que foncer vers tes rêves peut te permettre par la suite d’inspirer des millions de personnes, ainsi que de rendre service à l’humanité.

Le capacité première d’un bon entrepreneur est celle de rendre service à l’humanité

« Il n’y a de vraie joie pour l’homme que de rendre service à qui le demande. » Juste Auguste Kafando

Imagine si J-K Rowling, Steeve Jobs, Bill Gates, Mark Zuckerberg et tous les entrepreneurs à succès aujourd’hui n’avaient pas réalisé leur rêve ? Le monde serait complètement différent à celui d’aujourd’hui.

Le but premier d’un excellent entrepreneur, c’est de tout faire pour rendre service à l’humanité. Ca doit être ton leitmotiv de tous les jours que de rendre le monde meilleur par tes actions.

Si l’on prend les plus grands entrepreneurs français sur Internet, David Laroche, Thami Kabbaj, Anthony Nevo ou encore Sonny Court, ils ont tous pour motivation d’apporter un maximum de valeurs à travers leurs actions.

Je t’encourage alors fortement à créer une entreprise qui rendra service à l’humanité, car, au-delà de l’argent, faire le bien dans le monde est nettement plus important et t’apportera bien plus de bonheur.

Pour être un excellent entrepreneur, tu vas devoir apprendre à te conditionner

“Ce que nous sommes est le résultat de ce que nous avons pensé.” Bouddha.

Pour être un entrepreneur à succès, tu vas devoir te conditionner à plusieurs reprises. Et ce, dans des domaines aussi larges que les finances, la confiance en soi, la foi en la vie, l’échec..

Tu vas devoir te créer un mental d’acier, et te blinder de citations inspirantes, d’interviews d’entrepreneurs, de films motivants, etc.

Le tout dans le but d’être sûr de pouvoir agir à la perfection quand une situation complexe t’arrivera.

Prenons un exemple.

Admettons que tu fasses faillites et que tu vives des moments difficiles avec ta famille. Et donc, que ta femme te trompe, que ton enfant développe un cancer et que tu perdes tout ton argent. Dans le même temps tu te fais humilier publiquement devant des millions de personnes. Tu n’as pas de lieux où dormir et tu ne peux même pas acheter suffisamment de nourriture pour combler tes besoins. On peut difficilement faire pire comme situation.

Quiconque subit ça perd espoir en la vie et pense probablement à en finir.

Maintenant, considère que tu t’étais autrefois conditionné à l’idée que l’échec et les situations difficiles sont là pour te faire avancer ; que tu avais pris l’exemple de centaines d’entrepreneurs qui avaient échoué avant de réussir ; que tu t’étais répété en boucle des citations comme

« La vie mettra des pierres sur ta route. A toi de décider d’en faire des murs ou des ponts »

ou encore

« Il est toujours trop tôt pour abandonner. » Norman Vincent Peale

Si tu avais fait tout ça, tu seras alors bien plus adepte de te relever. Tu auras également plus confiance en la vie pour te faire avancer. Et tu pourrais te dire, 20 ans après : « cette période si compliquée dans ma vie m’a permis d’être là où j’en suis actuellement ». Tu pourras même ressentir de la gratitude pour cette période.

Et tu peux également te conditionner pour d’autres domaines, comme celui de la certitude.

Les entrepreneurs à succès ont développé leur certitude

« Pour réussir, il faut que votre désir de réussite soit plus grand que votre peur de l’échec. » Bill Cosby

Pour réussir dans la vie, tu vas devoir être sûr que tu peux réussir.

Tu vas devoir développer la certitude que tu peux y arriver. Que quoiqu’il arrive tu continueras d’avancer vers ce qui est important pour toi, vers ton but, ta vision.

Développer ta certitude va te permettre de vivre une vie de confiance en étant beaucoup plus serein au quotidien. Tu vas alors arrêter de perdre ton temps avec des questions du type « est-ce que je suis légitime de réussir ? », « est-ce que je vais y arriver ? » ou encore « est-ce que c’est vraiment le bon projet ? ».

À la place de te poser ces questions, tu vas juste produire du contenu, créer ton entreprise, développer de nouvelles relations ou de nouvelles compétences.

Crois-moi, tu peux le faire, tu en est capable. Maintenant, il faut que tu le croies plus fort que tout. Il est nécessaire que tu saches au plus profond de toi que tu peux réussir, et que tu vas réussir.

Et en même temps, tu ne dois pas avoir la certitude d’avoir toujours raison dans tes projets. Si tu penses toujours faire bien sans te remettre en question, tu vas droit vers l’échec. Tu dois être sûr de toi, tout en challengeant régulièrement tes croyances qui peuvent te limiter. Et si tu as tord, tu dois, comme tout bon entrepreneur, prendre toute la responsabilité de ce qui t’arrive, sans rejeter la faute sur les autres.

Concernant la certitude, tu vas également vouloir être sûr que, quoiqu’il se passe, tu vas pouvoir embrasser les fluctuations à la perfection.

Être un bon entrepreneur, c’est savoir embrasser les fluctuations

« Dans un monde qui change extrêmement vite, le plus gros risque serait de n’en prendre aucun. » Mark Zuckerberg

Alors, qu’entends-je par embrasser les fluctuations ?

Les marchés bougent continuellement, les mentalités changent et les demandes du client vont également toujours se modifier.

Tu vas donc devoir apprendre à t’adapter en fonction des demandes changeantes afin de rester dans la course, toi et ton entreprise.

Admettons tu créer une entreprise qui pollue alors que les gens exigent l’écologie. Celle-ci risque alors de soit ne pas décoller, soit de s’écraser à un moment ou un autre.

Pour prendre un autre exemple, un homme qui dénigre les femmes et qui critiquent les noirs se fera automatiquement détester. Il n’a pas su changer sa mentalité, et à gardé la même que des siècles en arrière, ce qui mène à sa perte.

Pour embrasser les fluctuations il n’y a pas cinquante solutions. Tu peux écouter tes clients et leur demande, ainsi que de te faire accompagner.

Tous les entrepreneurs à succès se font accompagner par des coachs

« On ne peut agir efficacement qu’en travaillant de concert » Edmund Burke

Si tu veux être un bon entrepreneur, tu vas forcément devoir te faire accompagner. Soit par une personne de ton entourage, soit par un coach.

Tous les entrepreneurs ont leur coach, et même les entrepreneurs qui sont coachs.

Si l’on prend l’exemple du coach David Laroche, il est lui-même accompagné par d’autres coachs. Cela lui permet d’être une encore meilleure version de soi-même.

Te faire accompagner va te permettre de t’améliorer sur des points que tu n’avais même pas imaginer. Cela te permettra également d’améliorer tes performances, ton chiffre d’affaires et tes compétences. Il existe des coachs dans tout un tas de domaines qui seraient ravis de t’aider.

Se faire coacher permet en plus d’acquérir de nouvelles connaissances. Et en tant qu’entrepreneur à succès, tu vas avoir soif d’apprendre.

Pour être un bon entrepreneur, tu dois avoir soif d’apprendre quotidiennement

« On commence à vieillir quand on finit d’apprendre » Proverbe Japonais

En tant qu’entrepreneur, tu vas vouloir quotidiennement apprendre de nouvelles compétences et de nouvelles connaissances. Et ce, afin d’être une meilleure version de toi-même.

Les catégories où tu peux acquérir de nouvelles capacités sont extrêmement nombreuses : argent, spiritualité, confiance en soi, développement personnel, communication non-violente, sommeil, alimentation, sport, business, élocution…

Plus tu vas lire, plus tu vas regarder des interviews inspirantes et plus tu vas consommer de contenus qui vont te pousser vers le haut, plus tu seras un entrepreneur qui aura un panel de connaissances immensément large. Et donc, tu pourras créer des entreprises à succès et être toi-même un très bon entrepreneur.

Je ne connais aucun entrepreneur qui n’a pas la soif d’apprendre. Warren Buffet lis jusqu’à 5 heures par jour ; Mark Zuckerberg lisait un livre par jour…

Tous ont envie d’en apprendre davantage et tous veulent dépasser leur connaissance quotidiennement.

Devenir un entrepreneur à succès en devenant flexible

« L’intelligence c’est la faculté de s’adapter au changement. » Stephen Hawkins

En tant qu’entrepreneur, tu vas devoir être amené a maîtriser un peu chaque domaine.

Être flexible dans tes compétences te permettra d’être plus sûr de toi au quotidien. Ainsi, tu seras admis à maîtriser aussi bien la comptabilité, que l’inventaire, que le codage.

Tu vas devoir savoir tout faire pour donner l’exemple. Cela ne signifie pas que tu vas tout faire. Cela signifie que tu vas devoir savoir tout faire. Juste au cas où.

De plus, tu vas devoir être flexible dans ton emploi du temps. En tant qu’entrepreneur, tu ne sais pas toujours ce qui va se passer dans ta journée. Un rendez-vous va pouvoir durer plus de temps que prévu et décaler alors ce que tu avais noté dans ton emploi du temps. Une personne va peut-être démissionner et tu devras te débrouiller également.

Cette qualité, la flexibilité, n’est pas la plus importante. Elle reste tout de même primordial si tu veux être un bon entrepreneur.

Deviens un excellent entrepreneur en t’entourant de personnes meilleures que toi

« La mort de l’entrepreneur porte un nom : isolement. » Ernesto Sirolli

L’entourage fait énormément dans le succès des personnes.

S’entourer de personnes partageant les mêmes passions, les mêmes centres d’intérêt ainsi que la même envie de réussir et de se dépasser sera extrêmement bénéfique sur tes résultats. Autant te dire que ça va même représenter une part importante de ceux-ci.

Les millionnaires ont souvent dans leur entourage d’autres millionnaires. Les milliardaires s’entourent généralement de milliardaires. Et ils font ça car ils jouent au même niveau, ils s’entraînent mutuellement afin d’être aussi bon que son entourage.

Si tes 5 personnes les plus proches sont fauchées, tu auras plus de chances de l’être. Que si les 5 personnes les plus proches de toi sont millionnaires, tu auras plus de chances de l’être également. C’est pour cette raison que les enfants de personnes riches sont bien souvent riches.

Si tu veux entreprendre dans la peinture, entoures-toi de peintres. Si tu veux créer une société dans l’amour, entoures-toi de personnes ayant déjà entrepris dedans. Et si ton but est de devenir millionnaire, entoures-toi de personnes déjà millionnaires.

C’est aussi simple que ça.

Pour réussir et être un bon entrepreneur, tu vas également devoir avoir une discipline de fer.

Se discipliner pour être un entrepreneur à succès

« Recherchez la liberté et vous deviendrez esclave de vos désirs. Recherchez la discipline et vous trouverez la liberté. » Koan Zen

Tous les entrepreneurs font preuve d’une discipline. Plus ou moins grande selon les personnes, mais chacun fait preuve de discipline.

Par exemple, si tu veux percer sur YouTube, tu vas devoir te discipliner à chaque jour bosser sur tes vidéos. Si tu veux créer un blog à succès, écris tous les jours de nouveaux articles. Si tu veux créer une entreprise à succès, disciplines-toi en faisant ce qu’il faut pour atteindre cet objectif.

J’ai alors une question pour toi :

Quelle action tu pourrais faire tous les jours, qui, sur 5 ans t’apporteraient des résultats importants ?

Si tu as une idée en tête, et qu’elle est en lien avec ton but final, je t’encourage à la suivre. Peu importe les excuses que tu te donnes, si tu sais que l’action va être bénéfique pour toi, alors fais-la.

La discipline est un moteur clé de ta réussite.

Bien souvent, tu vas devoir te discipliner pendant seulement quelques mois. L’action en question deviendra par la suite une simple habitude faisant partie de ta routine.

Être un bon entrepreneur, ça passe par être honnête

« L’honnêteté ne nous rendra pas riche, mais digne de l’être. » Hanluo Taihan

Une des qualités des entrepreneurs c’est leur capacité à être honnête.

Tu peux être honnête envers les autres, en disant la vérité, mais également être honnête envers toi-même.

Et c’est selon moi le plus important. Être honnête avec toi-même vas te permettre de ne pas te mentir dans des situations importantes. On a souvent tendance à se mentir à soi-même quand  on échoue ou que l’on procrastine une action.

Tu peux par exemple te dire que tu ne comprends pas pourquoi tu as échoué alors qu’au fond de toi tu sais très bien quelle action tu auras pu mettre en place pour réussir.

On se ment souvent à soi-même lorsque l’on ressent de la peur. Il est toujours plus confortable de se trouver une excuse que d’affronter la réalité en face et d’agir.

Un bon entrepreneur est alors honnête envers soi-même, ainsi qu’être honnête envers ses clients et ses salariés.

Maintenant, toutes les qualités que l’on a vu ci-dessus ne vont servir à rien si tu n’as pas la dernière.

Tous les entrepreneurs à succès ont compris ceci

“Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire.” Walt Disney

L’entrepreneuriat est difficile, et tu vas vraiment passer par des moments difficiles.

Donc si tu ne fais pas ce que tu aimes, tu vas très vite abandonner.

En réalité, entreprendre sur ces passions, sur ce que l’on aime est primordial.

Si tu lances une entreprise qui ne t’inspire pas, tu ne vas pas voir la même motivation que si tu entreprenais sur ce que tu aimes.

Entreprendre sur quelque chose qui ne t’inspire pas est le meilleur moyen d’échouer. Tu ne pourras pas te motiver, ta discipline tiendra seulement quelques mois et tout ton entourage va subir de plein fouet ta mauvaise humeur.

Crois-moi.

Si tu veux lancer une entreprise, tu dois trouver ce que t’aime, et entreprendre dedans.

Alors, comment être un bon entrepreneur ?

Pour être un bon entrepreneur, tu n’as pas besoin d’avoir les 25 qualités mentionnées ci-dessus.

Un nombre impressionnant d’entrepreneurs réussissent aujourd’hui sans être disciplinés et sans être à l’écoute. Certains même communique très mal, comme Elon Musk par exemple.

Néanmoins, avoir les qualités présentées dans cet article peut être un signe avant-coureur de ta réussite. Si tu arrives à te discipliner pendant des années sur un même projet, y travailler tous les jours, chercher à t’améliorer quotidiennement, être honnête avec toi-même et prendre la responsabilité de tes échecs, tu peux être sûr à 99.99% de réussir.

Et toi alors, parmi ces 25 qualités, quelle est celle qui te semble la plus importante ?